Sujet - dissertation 2

Page 4 sur 16 Précédent  1, 2, 3, 4, 5 ... 10 ... 16  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

J’ai compris dans ce sujet proposé qu’il fallait expliquer et mettre en rapport la fiction et la vérité qu’on peut traduire par mettre en rapport l’irréalité à la réalité. Si on expose la citation à la consigne les « airs de conte fantastique » sont comparés à « recours à la fiction » on souligne ici l’usage de la notion fiction, ensuite, « cette légende est vraie d’un bout à l’autre » est la notion de « transmettre des vérités ou des leçons ».On attend de nous de pouvoir exposer la littérature engagé réalisé par les auteurs sous formes de fiction.
Les mots clés du sujet sont :
-« fiction » : Une fiction est une histoire fondée plus souvent sur des faits imaginaires que sur des faits réels
-« vérités »ou « leçons » : Connaissance conforme au réel/ correspondance entre une proposition et la réalité à laquelle cette proposition réfère.
-« recourir » : Se servir de tel ou tel moyen
-« transmettre » : Communiquer, faire parvenir, donner quelque chose,faire passer…
Problématiques possibles :
-Pourquoi utiliser l’univers fictif pour faire passer un message ?
-Pour quelles raisons les auteurs engagés utilisent-ils la fiction ?
avatar
Frédéric DUCREUZOT

Messages : 6
Date d'inscription : 11/12/2017

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Comme la plupart de mes camarades, je pense que l'auteur utilise la fiction pour:
-éviter la censure
- rendre l'Homme plus attentif, à l' écoute car la fiction est quelque chose qui lui plait
- témoigner d'une réalité difficile d'une manière moins violente
De plus, la fiction est accessible à un plus large public.

Problématiques:
- Pourquoi l'auteur utilise-t-il la fiction pour délivrer un message ?
- Comment l'auteur fait-il pour transmettre un message à travers la fiction ?

Exemple d'oeuvre:
- La ferme des des animaux, G. Orwell
avatar
Manon Vogel

Messages : 5
Date d'inscription : 09/12/2017

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Je suis d'accord avec certains de mes camarades.
Je pense également que la fiction est un moyen de s'évader mais les ouvres de fiction sont aussi un excellent moyen de faire passer un message ou une leçon.

Nous pouvons donc nous demander:

- Comment les œuvres de fiction réussissent-elles à nous transmettre un enseignement?
- ou De quelle manière l'auteur parvient-il à nous faire passer une leçon à travers l'imaginaire?
avatar
ludyvine.carlier

Messages : 6
Date d'inscription : 09/12/2017

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Les contes fantastiques existent je pense dans un premier temps pour divertir les lecteurs les aider à s'évader de leurs vies. Mais aussi pour dénoncer notre société. Les auteurs se servent de la fiction pour montrer leurs points de vue de façon implicite.
Problématiques : -Pourquoi utiliser la fiction pour transmettre une morale ?
avatar
Marjorie Guillemin

Messages : 7
Date d'inscription : 06/12/2017

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Le fantastique a tendance à créer un nouvel environnement. Ainsi, l'écrivain invente un nouveau monde, avec des règles de vie différentes, une nouvelle dimension, ce qui souvent nous pousse à nous plonger dans le roman, c'est quelque chose qui nous est inconnu, on est très attentif et on essaye d'en faire partie, de vivre de la meilleure façon le livre.
Lorsque l'écrivain a toute l'attention du lecteur, il peut alors, subtilement, affirmer des vérités ou enseigner des leçons. On le fait par le biais du fantastique car la situation est moins grave, le lecteur peut dédramatiser la chose. "Cette situation est improbable, mais ce qu'il dit est vrai". Les choses sont dites moins clairement et dans des contextes impossibles, mais elles sont dites quand même, on peut parfois même mieux les illustrer puisqu'avec le fantastique, il est possible de mettre en oeuvre n'importe quoi.
En exemple, nous pouvons parler du film "Edward aux mains d'argent" de Tim Burton, il met en scène le fantastique et illustre des idées bien précises: celle de la différence mais aussi l'image de l'hypocrisie et du profit. On prend note des morales, puisque ce sont des situations tout à fait banales avec une touche en plus.

mots-clefs: fantastique, légende, morales, vérité

problématiques possibles:
-En quoi est-il plus simple d'utiliser le fantastique pour enseigner des morales?
-Comment, à travers le fantastique, l'auteur arrive-t-il à donner des leçons?
avatar
Laura Facon

Messages : 6
Date d'inscription : 10/12/2017

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 4 sur 16 Précédent  1, 2, 3, 4, 5 ... 10 ... 16  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum